Tournée de spectacles

Communiqué après l'événement

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/86

Photos : Florent FLIEDNER, François LONGERON, Arnaud OSWALD, Tobias ZEHENDER

LA TOURNÉE D'UNE VICTOIRE SPECTACULAIRE

"Face au Géant" présentée dans l'Est de la France

Ils connaissaient la comédie musicale déjà par cœur en arrivant au camp de préparation : Les 40 participants (33 filles et 7 garçons entre 13 et 20 ans[1]) se sont lancés directement dans les répétitions intensives. Le chant pour tous ainsi que le théâtre et la danse ou la seconde voix en option allaient dorénavant rythmer cette deuxième semaine des vacances scolaires de la Toussaint à Combrimont dans les Vosges.

 

C’est avec le premier filage du mercredi que la comédie musicale a commencé à faire encore plus effet. Petit à petit, le futur spectacle devenait visible. Il l’avait déjà été pour son compositeur Ephraim SIEHLER et son autrice Clémence REUTENAUER. Depuis plus de trois années, ils avaient travaillé en vue du projet, en parallèle de leurs études. Rejoints par de nombreux co-équipiers, oMicros’21[2] a connu plusieurs étapes importantes : une chorale virtuelle avec le titre phare « Psaume 23 » en juin 2020, de nombreux enregistrements avec le chœur et le théâtre pour le CD publié en septembre 2021, l’impression des cahiers de partitions ainsi que les différentes étapes de communication en vue du camp et de la tournée.

 

Cette dernière a été un joli aboutissement. Malgré les imprévus d’une pandémie qui dure, les trois lieux de représentation pour « Face au Géant » ont pu être maintenus : le démarrage dans une salle de spectacle populaire à MULHOUSE (68) a été suivi d’un bel enthousiasme du public et des organisateurs à VILLERS-LES-NANCY (54). Encadrés par une équipe pédagogique élargie, un groupe de cinq musiciens hautement performants et une équipe technique très douée et sereine pendant toute la tournée, c’est dans la salle de l’EPIS[3] à STRASBOURG que la grande finale s’est déroulée le 6 novembre devant plus de 500 spectatrices et spectateurs.  

 

Une vision au-delà de l’artistique

Mais la performance avait un objectif spirituel bien plus important que le succès humain : celui de créer un pont entre le récit de David et Goliath et notre quotidien d’aujourd’hui. Des « yeux de Dieu qui vont bien plus loin que le regard de l’homme », à travers « La comparaison est un poison » jusqu’au « Roi de nos cœurs », le contenu du spectacle visait à interpeller l’audience… tout en rendant gloire à l’Éternel qui veut être notre berger.

 

L’équipe d’oMicros’21 remercie tout particulièrement ses participants et leurs parents, tous ses équipiers, ses organisateurs locaux, ses différents partenaires ainsi que notre union d’églises avec son service Perspectives Jeunesse pour sa confiance. Ce dernier a donné un cadre à ce projet particulier, a soutenu les différentes étapes au niveau organisationnel, technique, spirituel et humain, et a entretenu les liens indispensables avec divers partenaires en France, en Allemagne et en Suisse. Les initiateurs sont comblés et commencent à réfléchir à la suite… Que Dieu les guide comme il l’a fait avec le jeune David !

 

[1] venus de différentes régions de France, d’Allemagne et même d’Afrique du Nord

[2] du grec « ho micros » (« le petit ») en allusion au jeune David devenu roi (petite barre jaune du logo) face au géant Goliath (barre noire) ; tout en faisant un jeu de mot avec « aux micros(phones) » de la scène.

[3] Eglise Pentecôtiste International de Strasbourg

Spot de présentation de Phare FM

00:00 / 01:14

Curieux d'écouter la Radio autrement... ? Rendez-vous sur le site de Phare FM !